Restauration

restauration-cadran La restauration esthétique d’une montre comporte de nombreuses étapes.

Le cadran et les aiguilles peuvent être restaurées de différentes manières. Soit à l’identique, soit dans le cadre d’une réinterprétation plus moderne.

Le polissage est l’une des principales étapes d’une restauration, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’est aussi une des opérations les plus techniques.

Dans le cadre des formations horlogères modernes, cet exercice fait l’objet d’un enseignement bien spécifique, et souvent optionnel.

Un polissage en règle doit être fait en respectant les lignes du métal, afin de ne pas altérer la forme de la montre ou du bracelet, tout en retirant au maximum les marques du temps.

Ci-dessous voici 2 exemples de polissages avant/après: une boite de montre avec finition poli-miroir, et un bracelet avec finition brossée.

mauvais-polissageUn polissage mal réalisé entraîne souvent un effet de surpolissage. Les arrêtes sont alors estompées, et la forme d’origine de la montre n’est donc plus respectée.

Sur la photo ci-contre, vous pouvez voir un exemple d’un fond de montre ayant subit un mauvais polissage. Les arrêtes sont estompées, et la finition approximative.

Il convient de prêter un soin tout particulier à cette étape, car bien souvent, un surpolissage ne pourra pas être rattrapé par la suite.

Exemple de polissage réalisé par France Relume

remplacement-piecesEn fonction du choix du client, certaines pièces peuvent également être remplacées par pièces neuves, lorsque celles-ci sont disponible auprès des fournisseurs.